SUIVEZ-NOUS !
PARTENAIRES ET MÉCÈNES

Les Amis du MAM remercient chaleureusement ces partenaires et/ou mécènes qui contribuent régulièrement à nos actions.

AMIS DU MAM

Rejoignez les 400 adhérents et aidez-nous à soutenir le Musée d'Art Moderne de Troyes. Agir et soutenir avec nous est une aventure passionnante quand l'art et la culture sont au centre de nos actions !

NOS ACTUALITÉS

Conférences, ateliers découvertes pour enfants, voyages et actualités culturelles

 

ENTRONS AU MUSÉE !

Copyright © 2020 AMIS DU MAM TROYES - contact@amisdumamtroyes.fr - Mentions légales

Les conférences ont lieu actuellement à la maison des associations et/ou à la maire de Troyes - L'entrée est libre et gratuite et la sécurité de tous est assurée dans le respect des directives gouvernementales et municipales sur le covid-19.

CLIQUEZ SUR LA CATÉGORIE QUI VOUS INTÉRESSE OU CLIQUEZ SUR TOUS POUR VOIR TOUTES NOS ACTUALITÉS.

VOUS POUVEZ FAIRE AUSSI UNE RECHERCHE PAR MOTS CLÉS.

Le visage abstrait de Jawlensky

24/07/2022

Le visage abstrait de Jawlensky

jeudi 8 décembre 2022 à 18h00
Par Itzhak Goldberg, professeur émérite de l’université Jean Monnet, historien de l’art, commissaire d’exposition

Conférences avec projections et rencontres...
En raison des travaux de rénovation de l'auditorium du musée d'Art moderne, les conférences auront lieu dans la Grande salle de réunion de la Maison des Associations, 63 avenue Pasteur à Troyes.
Les conférences sont organisées par l'association des Amis du musée d'Art moderne.
Entrée libre et gratuite.
La singularité de Jawlensky est liée à sa position d’entre-deux, entre les fauves et les expressionnistes. Sa gamme de couleur
est proche de celle de fauves mais sa thématique, surtout avant la première guerre mondiale, les têtes, est plutôt de type
expressionniste. Ces têtes, ou plutôt ces faces sont des supports pour la spiritualité recherchée. La stylisation, voire la schématisation
extrême des traits, l’espace compressé, annoncent déjà d’autres visages à venir, libres de tout contexte social. L’autre originalité
de Jawlensky est la technique sérielle qu’il emploie à partir de 1914 avec les Variations, un titre musical. Comme Monet
ou Mondrian, avec des paysages stylisés à l’extrême, il expérimente une peinture qui se situe entre figuratif et abstrait.
Ce processus est repris avec le visage, de plus en plus dépouillé – Faces de Sauveur, les Têtes des Saints, les Têtes abstraites
et les méditations. Avec ces faces, le peintre tend à éliminer les traces d’individualisation encore perceptibles dans les têtes
d’avant-guerre ; le visage s’agrandit jusqu’à occuper la quasi-totalité de la surface du tableau.