SUIVEZ-NOUS !
PARTENAIRES ET MÉCÈNES

Les Amis du MAM remercient chaleureusement ces partenaires et/ou mécènes qui contribuent régulièrement à nos actions.

AMIS DU MAM

Rejoignez les 400 adhérents et aidez-nous à soutenir le Musée d'Art Moderne de Troyes. Agir et soutenir avec nous est une aventure passionnante quand l'art et la culture sont au centre de nos actions !

NOS ACTUALITÉS

Conférences, ateliers découvertes pour enfants, voyages et actualités culturelles

 

ENTRONS AU MUSÉE !

Copyright © 2023 AMIS DU MAM TROYES - contact@amisdumamtroyes.fr - Mentions légales

Les conférences ont lieu actuellement à la maison des associations et/ou à la maire de Troyes - L'entrée est libre et gratuite et la sécurité de tous est assurée dans le respect des directives gouvernementales et municipales sur le covid-19.

CLIQUEZ SUR LA CATÉGORIE QUI VOUS INTÉRESSE OU CLIQUEZ SUR TOUS POUR VOIR TOUTES NOS ACTUALITÉS.

VOUS POUVEZ FAIRE AUSSI UNE RECHERCHE PAR MOTS CLÉS.

La représentation du Visage dans l'Art au XXe siècle

04/07/2023

La représentation du Visage dans l'Art au XXe siècle

Jeudi 7 décembre à 18h. 
Par Itzhak Goldberg, professeur émérite de l'université Jean Monnet, historien d'art, commissaire d'expositions.

Conférence avec projections et rencontres à l'amphithéâtre du musée d'Art moderne.
Entrée libre et gratuite dans la limite des 100 places disponibles.

Même au XXe siècle, prétendant que le sujet est un prétexte, le visage ne reste pas un sujet comme un autre.
Ses transformations ne s'effectuent pas au même rythme que celle des autres genres.
Car on ne peut porter atteinte au visage, le déformer, sans remettre en question la notion de personne.
Plus fondamentalement, c'est notre identité propre que nous protégeons en protégeant le visage.
Cette conception, qui fait de la représentation du visage un substitut de l'être, crée un tabou qui interdit de heurter l'intégrité de cette forme.
Etroitement surveillé et protégé, il est le dernier maillon de la chaine qui nous relie à la tradition humaniste.
Ainsi toute transformation du visage produit elle un effet immédiat et ne nous laisse-t-elle jamais indifférent.
On sait le malaise, mêlé parfois d'un plaisir ambigu, que peuvent provoquer par exemple les œuvres de Francis Bacon.
La réflexion proposée aura comme but de parcourir les changements de la représentation du visage dans la peinture au cours du XIXe et XXe siècles à travers les portraits et les autoportraits.
On verra en effet, que si parfois sa présence est moins remarquée, si parfois il « perd sa face », alors en dernière instance, tel un Phénix, il renaît toujours de ses cendres.
Les « portraits » de Giacometti, entre effacement et affirmation, en sont un exemple magnifique.

Si vous voulez nous soutenir et adhérer à notre association, rubrique NOUS SOUTENIR.